Groupement National Interprofessionnel|des Semences et plants
0

Villes et Villages Fleuris, un label à succès

Septembre 2019

A l’occasion du 60e anniversaire de son label, Thibaut Beauté, président du Comité national des Villes et Villages Fleuris, évoque le succès d’une institution chère aux Français.

Quel bilan tirez-vous au bout de soixante ans d’existence du label Villes et Villages Fleuris ?

Il a été créé après la Seconde Guerre mondiale pour relancer le tourisme. Le résultat est là : la France est le pays le plus visité au monde. Bien sûr, notre label, qui est le plus reconnu par les Français, n’est pas seul à y avoir contribué, mais aujourd’hui encore, un tiers des communes participent chaque année au concours. Lyon a ainsi obtenu l’an passé sa 4e Fleur : l’attractivité du label reste forte.

Quels sont les avantages et retombées du label pour une commune ?

Cela permet, notamment aux petites et moyennes communes dont c’est parfois la principale source d’attractivité touristique, de structurer un projet municipal autour de thématiques comme l’aménagement de l’espace public, l’urbanisme et le changement climatique. C’est aussi une reconnaissance du travail accompli et, en interne, la possibilité de mener une démarche managériale autour de l’obtention du label.

Quelles sont les tendances observées ces dernières années ?

La place de la nature et du végétal dans la ville est une tendance de fond. Les pratiques ont beaucoup changé, tant au niveau de l’utilisation de l’eau que des modes culturales, avec l’interdiction désormais des pesticides. On revégétalise les trottoirs et les pieds de murs tout en favorisant une démarche plus participative impliquant les habitants.

Qu’attendez-vous des 16e assises Villes et Villages Fleuris, qui se tiendront en novembre prochain ?

Nous espérons attirer quelque 500 personnes à Aix-les-Bains (4e Fleur) pour parler de ces soixante ans d’expériences et de passion partagés au service de la qualité de vie, plaçant toujours le citoyen au centre.