Groupement National Interprofessionnel|des Semences et plants
0

L’intérêt économique des jardins potagers et fruitiers

Février 2020

Près de 1 500 euros. Tel est le gain moyen annuel réalisé par les jardiniers grâce à leur potager. Ce chiffre est tiré d’une étude menée par une ingénieure d’AgroParisTech pour le compte de la section potagers et fruitiers de la Société nationale d’horticulture de France (SNHF), en partenariat avec l’association Jardinot, la Fédération nationale des jardins familiaux et collectifs (FNJFC), SBM Solabiol et le GNIS.

Pour 1 € investi, 15 € gagnés

Sans tenir compte du temps passé, mais en intégrant les dépenses engagées et en estimant la valeur des récoltes sur la base des prix moyens du bio en haute saison, un jardin potager et fruitier permet donc, avec 1 euro investi, de gagner en moyenne 15 euros. « L’intérêt est notable pour les familles, notamment les moins favorisées, quand on sait que l’achat de fruits et légumes représente entre 120 et 200 euros par mois », souligne Jean-Marc Muller, président de la section potagers et fruitiers de la SNHF.

Première motivation : la qualité

Si la rentabilité est intéressante, l’étude montre que c’est avant tout la qualité des fruits et légumes produits et le fait de les consommer frais ou conservés qui motive les jardiniers. Autres motivations fréquemment citées : être autosuffisant, profiter d’un loisir, se faire plaisir, être en plein air au contact de la nature, entretenir sa santé, échanger avec ses proches, améliorer l’environnement…