Groupement National Interprofessionnel|des Semences et plants
0

La France : premier exportateur mondial de semences agricoles

01 janvier 2019

Le chiffre d’affaires du secteur semences est évalué à 3,3 milliards d’euros pour la campagne 2017-2018, dont la moitié à l’export. Les exportations connaissent une croissance moyenne annuelle de 8% sur les dix dernières campagnes.

Évolution de la balance commerciale de la filière Semences et plants

Le solde de la balance commerciale pour le secteur est de 947 millions d’euros pour la campagne 2017-2018. Sa part dans le solde de la balance commerciale du commerce extérieur français des produits agricoles, sylvicoles et piscicoles atteignait 43% pour la campagne 2015-2016. En 2016, la France comptait 203 exportateurs de semences et de plants. Les micros, petites et moyennes entreprises réalisent 22% du chiffre d’affaires de la filière à l’export.

Montant des exportations françaises de semences et plants par destination (campagne 2017-2018)

La France : 1er producteur européen

La France est le premier producteur européen, avec 17 % de la surface européenne en production de semences et plants. Ces surfaces étaient travaillées par plus de 20 000 exploitations agricoles en 2018. Pour une bonne partie des agriculteurs qui sont à la tête d’exploitations de taille modeste, l’activité semences est une composante fondamentale à la continuation de leur activité agricole.

L’avantage concurrentiel de la France en matière de production de semences est dû à des milieux pédoclimatiques favorables à la production de nombreuses espèces, au savoir-faire et aux investissements en équipements spécialisés réalisés par les agriculteurs et les entreprises, et à la structuration de la filière.

Pour ces qualités, sont implantés en France tous les principaux acteurs du secteur au niveau mondial :

  • Les entreprises nationales privilégient des plans de production nationaux pour alimenter le marché intérieur et les marchés à l’export.
  • Les multinationales ont historiquement choisi la France comme lieu d’activité privilégié, car la France est le premier marché européen, mais elles y ont également implanté des centres de recherche, des usines et des plateformes logistiques pour approvisionner en variétés et en semences les marchés européens et au-delà.

Exportations françaises par groupe d’espèces

La place de 1er exportateur mondial de semences agricoles est le résultat d’une sélection extrèmement dynamique sur le territoire français. 53 entreprises de sélection végétale franco-françaises mettent en marché chaque année des centaines de nouvelles variétés qui approvisionnent la France et les marchés mondiaux.

Télécharger la fiche

Contact :

Rosine Depoix
Chargée de mission médias
01 42 33 88 29
rosine.depoix@gnis.fr