Groupement National Interprofessionnel|des Semences et plants
0

La semence bio, à l’origine de toute l’agriculture biologique

01 janvier 2019

Une semence bio est le premier maillon de l’agriculture biologique. L’utilisation de semences biologiques dans le cadre d’une production agricole AB est obligatoire depuis 1991. Il est essentiel que l’agriculteur se fournisse en semences contrôlées et certifiées, ce qui constitue une garantie de leur qualité sanitaire.

Un agriculteur bio, qui ne peut utiliser de produits phytosanitaires pour protéger ses cultures, a un besoin primordial de plantes résistantes aux maladies et aux insectes.

Par ailleurs, de nombreux autres critères de choix intéressent aussi les agriculteurs en agriculture biologique : les résistances au stress, au froid, la capacité à utiliser l’azote disponible dans le sol, etc…

Une double exigence

La production des semences biologiques correspond à une double exigence :

  • Depuis 1991, le règlement européen de l’agriculture biologique impose que « les semences et matériels de reproduction végétative utilisés par les producteurs bio, soient biologiques et aient été produites à partir d’une génération réalisée selon les règles de l’agriculture biologique de semences biologiques». Les productions de semences doivent donc être réalisées selon les règles de l’agriculture biologique, même si il existe aujourd’hui encore de nombreuses dérogations permettant d’utiliser des semences produites de manière non conventionnelle mais non traitées.
  • Bien sûr, les normes de qualité pour les semences et plants conventionnels s’appliquent aussi aux semences et plants biologiques. Pour les espèces agricoles couvertes par la législation semences, les semences biologiques commercialisées doivent donc répondre aux normes de la certification : pureté variétale et germination.

Développer une offre variétale adaptée à l’agriculture biologique

Afin de permettre aux agriculteurs bio de trouver les semences et plants dont ils ont besoin, le GNIS, à la demande du Ministère, gère une base de données qui permet depuis 2018 à chacun de faire connaître les disponibilités variétales pour chaque espèce (www.semences-biologiques.org) .

Pour accompagner le développement de l’agriculture biologique, le GNIS promeut la production de semences bio pour répondre aux attentes des agriculteurs et des jardiniers. C’est ainsi que la surface de production de semences bio a augmenté de 30 % entre 2017 et 2018 et de 61 % en 5 ans.

Le GNIS encourage une ouverture de modalités d’inscription particulière au Catalogue prenant en compte les conditions et contraintes de l’agriculture biologique. C’est ce qui a été fait pour les céréales à paille.

La filière des semences bio

2017 2018
Nb distributeurs 134 190
Nb entreprises productrices 81 100
Nb espèces produites 93 97
Nb variétés produites (hors potagères) 281 322
Nb d’agriculteurs multiplicateurs (hors Pomme de terre) 607 713
Surfaces en multiplication (ha) 8403 10924

 

Télécharger la fiche

Contact :

Rosine Depoix
Chargée de mission médias
01 42 33 88 29
rosine.depoix@gnis.fr