Groupement National Interprofessionnel|des Semences et plants
0

Investir dans la semence certifiée de soja, c’est fiable !

17 janvier 2019

Un triage professionnel des semences de soja, qui préserve la qualité et garantit une bonne levée : c’est fiable !

13,4 % de déchets écartés

A partir des graines brutes, les semences de soja sont nettoyées en limitant au maximum les chocs et elles sont séparées en supprimant par exemple les graines d’espèces indésirables comme le xanthium, espèce invasive qui peut être dispersée par les semences.

Selon les années, les taux de déchets ainsi écartés peuvent être très importants car la semence de soja est fragile, en moyenne, le tri élimine 13,4 % de la récolte de semences.

Parmi les critères de tri, il y a aussi les normes sanitaires : les lots sont contrôlés en laboratoire sur la présence de diaporthe

(phomopsis). C’est pour cela qu’il y a très peu d’attaques de phomopsis dans des parcelles utilisant des semences certifiées.

Ce travail de la semence est la garantie indispensable pour optimiser la densité de semis, assurer le potentiel de la parcelle et limiter les risques liés aux maladies et aux adventices.

2018 : de fortes contraintes climatiques qui ont affecté la qualité de la graine de soja

La grande majorité des cultures de soja ont subi cet été la chaleur et la sécheresse. Les rendements ont été affectés, notamment en conditions non irriguées, et au-delà des rendements, les graines ont été touchées. Les maturités physiologiques sont très hétérogènes selon les étages sur une même plante, et les grains, récoltés très secs, ont une sensibilité accrue aux chocs.

Dans tous les cas seule la semence certifiée vous garantit un niveau de levée satisfaisant qui vous permette de maîtriser votre peuplement.

« Je n’utilise que des semences certifiées quelles que soient les espèces, avec une traçabilité totale de la semence à l’utilisation finale

Damien Collignon, agriculteur-multiplicateur en Bourgogne

Damien Collignon s’impose une barrière éthique à ne pas franchir car elle lui permet :

. une sécurisation de la semence pour la culture de consommation,

. un gage de qualité qui peut être mis en avant dans des filières certifiées comme celle sous Charte Soja de France,

. une faculté germinative garantie, encadrée par une règlementation.

« Je fais du semis de précision avec un semoir monograine permettant de réduire les doses/hectare de semences et de les ajuster le plus précisément possible au type de sol et aux conditions pédoclimatiques de l’année ».

Damien sait qu’en garantissant une pureté variétale il n’y a pas de risque de mélanges avec des variétés différentes dans les champs.

« Dans ma région, on est entré dans une démarche de circuit court sur la production de semences. Nous partons de la multiplication des semences jusqu’aux tourteaux de soja triturés localement dans un périmètre de 50 km ».

 

Télécharger ce communiqué de presse

Contacts :

Rosine DEPOIX
GNIS
01 42 33 88 29 – 06 66 46 74 70
rosine.depoix@gnis.fr

Marine BONATI
UFS
06 89 54 24 61
marine.bonati@ufs-asso.fr

Romain FILIOL
Anamso
07 76 03 56 14
romain.filiol@anamso.fr

Alissa SCHOLL
Terres Univia et Terres Inovia
01 39 53 53 53
scholl@droitdevant.fr