Groupement National Interprofessionnel|des Semences et plants
0

Innovation en Betteraves Fourragères - Les semences activées gagnent des parts de marché

27 mars 2019

L’activation des semences de betteraves fourragères

L’activation des semences de betteraves fourragères est un procédé qui consiste à initier, de manière très précise et contrôlée, les toutes premières étapes de la germination des semences. L’imbibition des semences est stoppée avant que l’embryon qu’elles contiennent ne commence sa croissance. Les semences sont ensuite séchées pour assurer leur bonne conservation.

Les avantages de l’activation des semences de betteraves fourragères

L’activation des semences de betteraves fourragères vise principalement à améliorer l’homogénéité de la levée des plantules de betterave, ainsi qu’à gagner en vitesse d’émergence. Ces effets sont particulièrement visibles lorsque les conditions de levées sont difficiles, souvent liées à des températures froides. Une population de betteraves plus homogène réduit les pertes de plantes liées aux attaques de ravageurs, permet de faciliter les interventions de désherbage ainsi que la récolte des betteraves en présentant un calibre plus homogène des racines. Une récolte effectuée dans de bonnes conditions est la première assurance de la bonne conservation des betteraves fourragères et donc d’un aliment à la qualité préservée.

Coût et intérêts pour l’éleveur

Semer des semences de betteraves activées représente un surcoût autour de 30€ de l’hectare pour l’éleveur. Cet investissement supplémentaire peut être considéré comme le coût d’une assurance car l’activation offre des garanties supplémentaires sur la qualité de la levée et l’homogénéité de la culture, deux aspects qui conditionnent en grande partie la qualité des racines et leur conservation.

Perspectives du marché des semences activées

Les garanties offertes par l’activation des semences deviennent plus importantes au regard de l’interdiction des néonicotinoïdes qui protégeaient les jeunes betteraves des insectes du sol et des pucerons. Une culture de betterave plus homogène sera moins sensible aux attaques des ravageurs qui privilégient souvent les plantes les plus faibles et les plus chétives. Avec le développement des méthodes de désherbage mécanique, l’homogénéité de la culture revêt également une plus grande importance car elle facilite ces interventions et les rendent plus efficaces.

Les semences activées représentent déjà une part significative et croissante du marché des semences de betteraves fourragères. De plus en plus de variétés sont maintenant proposées en semences activées incluant des variétés tolérantes au rhizoctone brun et/ou à la rhizomanie. L’évolution du contexte réglementaire concernant les usages des produits phytosanitaires tend à favoriser le déploiement de cette technologie qui offre une réponse alternative pour la protection et la qualité de la culture. L’avenir nous dira si, à l’instar des betteraves sucrières, les semences activées vont se généraliser pour la culture des betteraves fourragères…

*L’Association pour le Développement de la Betterave Fourragère Monogerme regroupe tous les établissements semenciers concernés par cette espèce. Elle réalise chaque année ces essais en collaboration avec l’Institut Technique de la Betterave (ITB) et le GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants).

 

Télécharger ce communiqué de presse

Contact :

Alexandre CARRE
Animateur ADBFM
02 41 72 18 60
alexandre.carre@gnis.fr