Groupement National Interprofessionnel|des Semences et plants
0

Concours National des Jardins Potagers : Palmarès 2019

04 décembre 2019

Prix remis le 4 décembre 2019

Chaque année, le Concours National des Jardins Potagers récompense des jardins potagers remarquables en termes de diversité des légumes cultivés, des bonnes pratiques de jardinage et de l’esthétique même du jardin.

Ouvert à tous les jardiniers, ce rendez-vous annuel est organisé conjointement par la Société Nationale d’Horticulture de France, l’Association Jardinot, la Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs et le Groupement National Interprofessionnel des Semences et Plants.
Notre jury d’experts, composé de représentants de ces mêmes organisations, a sillonné, durant toute la saison estivale, les routes de France pour découvrir les jardins des 23 finalistes issus d’une première sélection réalisée sur dossier. Ces visites ont été l’occasion de rencontrer et d’échanger avec des jardiniers passionnés et d’apprécier leur jardin afin d’établir, conformément au règlement du concours, la liste des lauréats dans chacune des catégories suivantes :

  • jardin potager privatif,
  • potager dans un ensemble collectif de jardins (centre de jardins, jardins familiaux…),
  • jardin potager privatif situé dans un environnement paysager (château, grand parc…),
  • jardin pédagogique, réalisé sur initiative individuelle ou avec la participation d’associations de jardiniers ou de sociétés d’horticulture,
  • jardins partagés, mis en place et cultivés au sein d’une entreprise ou par une association.

Les membres de notre jury vous emmènent à la rencontre des grands prix de l’édition 2019 et de leurs potagers remarquables !

Le jardin potager privatif de Bernard PATRY à Pisany en Charente-Maritime a impressionné le jury par la grande diversité présente dans ce jardin potager de 400 m2 : 39 espèces et 116 variétés ! Certaines originales comme la cristophine, la patate douce ou la poire de terre et aussi la conservation de variétés locales de haricot par exemple. Un véritable défi car la nature du sol est ingrate, avec une roche presque apparente à certains endroits, le site étant situé sur une ancienne carrière de pierres.

La parcelle de Jean-Philippe HENIQUE dans le centre des jardins collectifs de Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne est composée d’un potager tout en longueur de 210 m², bordé d’un côté par une bande de terre semée de nombreuses espèces florifères qui participent activement à l’esthétique, à la biodiversité et à la présence de pollinisateurs de toutes sortes. Dans ce jardin vivrier cultivé dans le respect de la nature, les variétés florales se marient avec les différentes familles d’espèces potagères.

Chaque année, le potager de 700 m² du Parc Terra Botanica à Angers dans le Maine-et-Loire est redessiné sur les inspirations de Véronique LANCELOT. Diplômée en botanique et ancienne professionnelle de maraîchage biologique, elle souhaite apporter des nouveautés dans la présentation et les matériaux utilisés. Son potager est organisé en carrés thématiques avec la volonté permanente de surprendre, de susciter la curiosité et l’envie de déguster, ce qui constitue une très bonne approche pour les néo-jardiniers.

Le jardin des écoliers de Jean-Pierre BAUDEUF à Saint-Denis-en-Val dans le Loiret permet d’assurer auprès des jeunes une véritable formation théorique et pratique aux différentes opérations de création et d’entretien d’un jardin potager et ornemental. Ce jardin permet aussi, grâce à la très forte motivation de l’équipe de bénévoles, d’être un lieu d’animation de différentes activités sociales. Les légumes récoltés sont consommés par les enfants et leurs familles. Plus qu’une réussite, un véritable modèle !

Enfin, le Jury a été particulièrement impressionné par la motivation de partage, d’accueil, de transmission du jardin partagé de Danielle CABROL de l’association Gestel Nature à Gestel dans le Morbihan. L’investissement humain a été et reste important. Les légumes sont cultivés dans des carrés légèrement surélevés pour faciliter l’accessibilité aux personnes âgées. De nombreuses variétés de légumes sont associées à des fleurs, arbustes, rosiers, vivaces sans oublier l’art au jardin présent partout.

Les lauréats 2019


GRAND PRIX 2019 – Catégorie 1

Jardins privatifs

Bernard PATRY – Pisany (Charente-Maritime)

 

C’est dans une grande propriété arborée que Bernard PATRY et son épouse ont créé leur jardin potager de 400 m². Cette création est un véritable défi car la nature du sol est ingrate. A certains endroits la roche est presque apparente, le site étant situé sur une ancienne carrière de pierres. Le jury constate une grande diversité : 39 espèces et 116 variétés ! Certaines originales : cristophine, patate douce, poire de terre et la conservation de variétés locales sur haricots par exemple. C’est un potager assez libre allié à une grande propreté, une organisation rationnelle des cultures, la bonne intégration de diverses variétés de fleurs favorable à l’esthétique générale. Pas de produits phyto, mais utilisation de moyens de protection naturels : voile anti insecte, piège à limaces, huile de colza, savon noir. Une grande prairie fleurie proche du jardin est un excellent refuge pour les auxiliaires et les insectes pollinisateurs. Une remarquable installation d’irrigation par système goutte à goutte géré par programmateur est réalisée à partir de récupération d’eau de pluie. La technicité de cette réalisation permet d’être particulièrement économe dans la gestion de l’eau. Une autre création remarquable est la constitution de grands bacs de sols reconstitués sur une grande profondeur incluant un grillage de protection contre les rongeurs et les taupes. Le fond est constitué de feuilles et de bois fournis par la partie boisée de la propriété. Bernard est à la recherche constante d’améliorations et de projets. C’est un engagement total de Bernard et son épouse pour mener à bien ce jardin et les espaces boisés de la propriété avec le souci pour chaque espèce de réaliser le cycle complet de la culture, de la semence à la récolte. Ils n’achètent des plants qu’à la suite d’échecs de semis. Le jury apprécie particulièrement leur sens du contact et du partage, car ils n’hésitent pas à faire visiter leur jardin. « Je cultive une diversité de légumes pour une autonomie à 95 % sur l’année. Mon but est avant tout d’étendre mes connaissances en termes de jardinage en produisant mieux et en passant moins de temps. »


GRAND PRIX 2019 – Catégorie 2

Parcelle dans un centre de jardins collectifs

Jean-Philippe HENIQUE – Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne)

 

L’Association des jardins familiaux de Villeneuve St Georges comprend plus de 840 parcelles sur 22 ha (c’est le plus grand jardin collectif de France et sans doute d’Europe). Cette association encourage depuis plusieurs années les jardiniers à participer au Concours National des Jardins Potagers avec plusieurs candidatures et plusieurs lauréats au palmarès national. Merci à Dario Cerito, responsable du centre.

Dans le potager cultivé par Jean-Philippe depuis 2 ans, le jury est impressionné d’entrée par le nombre d’espèces et variétés qui se succèdent dans ce potager tout en longueur de 210 m².

Il est bordé d’un côté par une bande de terre semée pour obtenir de nombreuses espèces florifères qui participent activement à l’esthétique, à la biodiversité et à la présence de pollinisateurs de toutes sortes. Les associations d’espèces florales se mariant avec les différentes familles d’espèces potagères sont particulièrement recherchées. Notons au passage le classique trio basilic/œillet d’Inde/tomates. Jean-Philippe produit une quantité abondante de fruits et de légumes de très bonne qualité pour alimenter sa famille et ses proches tout au long de l’année. Son jardin est très propre et bien soigné. Le plus gros du travail du sol se fait à la grelinette. Le jury note aussi la présence de 3 cuves d’eau de 160 litres chacune, et le jardinier attache une très grande importance à la gestion de l’eau. Très convivial, Jean-Philippe est un excellent jardinier passionné qui nous déclare : « Je pratique le biocontrôle et utilise le moins possible les produits phyto. J’utilise les macro-organismes (nématodes, insectes prédateurs), les micro-organismes comme les bacillus et le bicarbonate de soude pour les maladies comme l’oïdium. Je contrôle les ravageurs. J’observe le jardin, je tâtonne pour obtenir le meilleur résultat et je prends des notes ».


GRAND PRIX 2019 – Catégorie 3

Potager dans un environnement paysager

Véronique LANCELOT – TERRA BOTANICA – Angers (Maine-et-Loire)

 

Terra Botanica est une vitrine du savoir-faire horticole régional ouverte en avril 2010 sur 12 hectares visitables. Chaque année, le potager de 700 m² est redessiné sur les inspirations de Véronique Lancelot diplômée en botanique et ancienne professionnelle de maraîchage biologique, avec toujours une idée d’apport de nouveautés dans la présentation et les matériaux utilisés. Il est organisé en carrés thématiques avec la volonté permanente de surprendre, de susciter la curiosité et l’envie de déguster, ce qui constitue une très bonne approche pour les néo-jardiniers. La visite débute par un clin d’œil sur le jardin traditionnel, avec les légumes alignés, en opposition au nouveau potager dans lequel fleurs et légumes se côtoient et qui fait souvent appel au hors sol en utilisant au maximum le volume. Le but pédagogique est clair : montrer qu’il est possible de jardiner sans posséder une grande surface de terrain, y compris sur des surfaces imperméabilisées. Sur les 214 variétés de légumes cultivés, le jury note de nombreuses plantes originales retenues pour leur saveur ou leurs odeurs : Mertensia maritima, tagètes réglisse, stévia, ficoïdes glaciale, laitue Celtus dont on consomme les tiges, Cristophines…Il y a beaucoup de plantes grimpantes pour montrer que, sur de petites surfaces, on peut utiliser la 3ème dimension.

Cette année une structure en bois de grande envergure accueille les diverses cucurbitacées. Le carré courges accueille plus de 50 variétés dont le potiron « Atlantic Giant » (514 Kg en 2018). Un carré est consacré aux aromatiques vivaces, un autre aux légumes perpétuels. En matière de technicité, une grande attention est accordée à l’eau avec un bassin de 12.000 m3. La totalité du parc, dont le potager, est irriguée en goutte à goutte et n’utilise que des engrais organiques. Tous les jardins sont paillés avec diverses matières issues du parc. En matière de protection sanitaire, très peu de traitements sont pratiqués, car les légumes doivent rester en permanence palpables et goutables par le public. Quelques macérations : orties, prêle, consoude… Un carré thématique est d’ailleurs consacré à la présentation des plantes cultivées utilisables pour ces préparations, dont la rhubarbe. L’apport pédagogique est indéniable pour toutes les tranches d’âge de la population. Par endroit des QR codes renvoient à 3 applications : une chasse au trésor pour les enfants ; des vidéos scolaires à destination des enseignants et une application botanique sur une trentaine de plantes. Un carré comporte la présentation de cultures sur différentes formes de buttes dont la butte forestière constituée sur de gros rondins de bois. Un endroit est consacré à différentes présentations de « potager en trou de serrure » dispositif hors sol constitué par un bac à déchet central qui fournit l’humus et la vie biologique nécessaire à l’alimentation de la zone de culture périphérique. Toutes les productions sont livrées aux « Restos du Cœur ». Le jury a été conquis par cette très incitative mise en avant du potager.


GRAND PRIX 2019 – Catégorie 4

Jardin pédagogique

Jean-Pierre BAUDEUF – Les jardins des Ecoliers – Saint-Denis-en-Val (Loiret)

 

Sur un terrain appartenant à la commune, le « Jardin des écoliers » à vocation pédagogique a été créé en 1997 par la SHOL avec le soutien de la Municipalité de Saint Denis en Val. Il fonctionne depuis 22 ans et a déjà été primé en 2006. Son agrandissement en 2018 a justifié une nouvelle participation au concours. Il est composé de 20 parcelles pour les enfants, plusieurs grandes parcelles cultivées collectivement, une grande serre-tunnel et un petit verger. Les enfants, de 10 à 11 ans, sont chacun responsables d’une parcelle de 15 m2 pendant deux ans. Ils jardinent deux fois par semaine pendant une heure et demie. Ces parcelles sont cultivées selon un modèle précis comprenant des légumes racines, des légumes feuilles, des légumes fruits et des plantes à massifs. L’encadrement est assuré par une équipe d’une dizaine de bénévoles dirigée par Jean-Pierre Baudeuf et Yves Limousin (anciens professionnels de l’horticulture). La nouvelle serre-tunnel permet de réaliser à l’abri tous les travaux de semis, de mises en godets, les bouturages… et de protéger quelques espèces demandant des conditions particulières. Les 3 grandes parcelles servent à cultiver des espèces pérennes telles que les asperges, les artichauts et les fraisiers… Les larges allées engazonnées permettent de circuler facilement et sont bordées par des massifs de différentes espèces florales. Chaque année et en diverses occasions, des manifestations sont organisés en relation avec l’extérieur et en particulier avec des personnes âgées pour qui ces contacts sont extrêmement bénéfiques. L’ensemble est très bien entretenu et donne une impression de beauté remarquable. Toute cette organisation permet d’assurer auprès de ces jeunes une véritable formation théorique et pratique aux différentes opérations de création et d’entretien d’un jardin potager et ornemental. Ce jardin permet aussi, grâce à la très forte motivation de l’équipe, d’être un lieu d’animation de différentes activités sociales. Les légumes récoltés sont consommés par les enfants et leurs familles.
Plus qu’une réussite, un véritable modèle !


GRAND PRIX 2019 – Catégorie 5

Potagers partagés mis en place et cultivés au sein d’une entreprise ou par une association

Danielle CABROL – GESTEL NATURE- Gestel (Morbihan)

 

Ce jardin partagé a été créé en 2007. Il se trouve sur le site de l’ancienne station d’épuration de Gestel, et, lors de sa démolition, la commune a accepté de confier la gestion de cette parcelle de 4000 m² à l’association Gestel Nature animée par Danielle Cabrol et son mari. Le hangar des services techniques a été maintenu et en partie emménagé par l’association pour en faire une pièce d’accueil très chaleureuse, pour des activités manuelles et de fabrication de confiture vendues lors de la fête de la nature et du marché de Noël pour financer le potager.

Les légumes sont cultivés dans des carrés légèrement surélevés pour faciliter l’accessibilité aux personnes âgées. De nombreuses variétés de légumes sont associées à des fleurs, arbustes, rosiers, vivaces sans oublier l’art au jardin présent partout. Un tunnel permet de faire les plants. Le clarificateur d’eau cédé par la mairie constitue un point d’eau permanent. Gestel Nature accueille tous les mardis une classe de jeunes collégiens en difficulté. Les connaissances techniques de base ont été bien acquises : associations légumes/fleurs, rotation des cultures, paillage, accueil des auxiliaires… La diversité et la volonté d’esthétisme sont présentes. Très original pour protéger le jardin d’éventuelles intrusions : la plantation sur tout un coté de l’ancien ru d’une ligne de rhubarbe géante ou Gunnère du Brésil. Le Jury a été particulièrement impressionné par la motivation de partage, d’accueil, d’apprendre… L’investissement humain a été et reste important. Comme nous l’a confié un adhérent : « aurons-nous le temps de nous poser sur les fauteuils ? » Il fallait y croire. Ils y croient toujours. Bravo !


Le palmarès de l’édition 2018

Catégorie 1 : Jardin potager privatif

Grand prix : Bernard PATRY à Pisany (Charente-Maritime)
1er prix : Bernard et Liliane PAFFONI à Florac-Trois-Rivières (Lozère)
2ème prix : Jean-Noël CHAIZE à Paulmy (Indre-et-Loire)
3ème prix ex aequo : Christian THIERY à Damelevières (Meurthe-et-Moselle)
3ème prix ex aequo : Gilbert MENZIN à Guerting (Moselle)
5ème prix : Jean-Pierre PERALTA à Saint Hilaire-Petitville (Manche)
Prix spécial du jury* : Thomas KREISER à Marsillargues (Gard)
Prix spécial du jury** : Josiane FLOTA à Bisel (Haut-Rhin)
Nominé : Bruno MARTIN à Saint-Max (Meurthe-et-Moselle)

*prix spécial du jardin bioclimatique pour son adaptation aux conditions environnementales
**prix spécial du jardin autosuffisant

Catégorie 2 : Potager dans un ensemble collectif de jardins

Grand prix : Jean-Philippe HENIQUE à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne)
1er prix : Gérard REGA à Ris-Orangis (Essonne)
2ème prix et mention spéciale « jardin en ville » : Margaux GANDILLON à Nantes (Loire-Atlantique)
3ème prix et mention spéciale « jardin en ville » : Anne-Claire GALLAIS à Poitiers (Vienne)

Catégorie 3 : Jardin potager privatif dans un environnement paysage

Grand prix : Véronique LANCELOT – TERRA BOTANICA à Angers (Maine-et-Loire)
1er prix ex aequo : Jérémie DELECOURT et Sébastien FRERE Chef-Jardinier- DOMAINE DE DAUBEUF à Daubeuf-Serville (Seine-Maritime)
1er prix ex aequo : Luc BIENVENU – JARDIN ROCAMBOLE à Corps-Nuds (Ille-et-Vilaine)
3ème prix : Marie-France SMALL et Maxime VOIZEUX Chef-Jardinier – CHATEAU DE MONTIGNY-SUR-AUBE à Montigny-sur-Aube (Côte d’Or)
4ème prix : Jean-Yves MEIGNEN – ABBAYE DE VALSAINTES à Simiane-la-Rotonde (Alpes-de-Haute-Provence)

Catégorie 4 : Jardins ou parcelles pédagogiques

Grand prix : Jean-Pierre BAUDEUF à Saint-Denis-en-Val (Loiret)
1er prix : Céline DUREL à Saint-Eulalie (Gironde)
Prix Spécial du jury et ordre de Romarin : Etienne MOULY à Couture-Sur-Loire (Loire-et-Cher)

Catégorie 5 : Potagers partagés mis en place et cultivés au sein d’une entreprise ou par une association

Grand prix : Danielle CABROL – GESTEL NATURE à Gestel (Morbihan)
1er Prix : Christophe PLOUVIER – Sté OR BRUN à Saint-Jean-de-Monts (Vendée)

 

Concours organisé en partenariat avec la FNMJ (Fédération Nationale des Métiers de la Jardinerie), CP JARDIN (Produits biologiques pour le jardin), NATURES MARKET (Nichoirs et abris pour auxiliaires) et DUMONA (Terreaux, supports de culture et paillage)

Télécharger le dossier de presse

Contact :

Renseignements complémentaires, coordonnées des lauréats et photos des jardins primés :

SNHF : Jean-Marc MULLER : 01 44 39 78 78

JARDINOT: Secrétariat général : 01 41 66 34 80

GNIS : Dominique DAVIOT : 01 42 33 86 78

JARDINS FAMILIAUX ET COLLECTIFS : Secrétariat général : 01 45 40 40 45