L'interprofession des semences et plants
0

Webinaire AFBV « L’interaction entre l’orobanche et son hôte : un étonnant dialogue moléculaire entre deux plantes »

23 juin 2021

« L’interaction entre l’orobanche et son hôte : un étonnant dialogue moléculaire entre deux plantes »

Une conférence de Philippe Delavault – Université de Nantes

Mercredi 23 juin à 11:00 (durée 1h)

« Les orobanches (Orobanchaceae) sont de redoutables adventices parasites des cultures oléagineuses et maraîchères dans de nombreux pays d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Ces holoparasites, dépourvus de chlorophylle et donc incapables d’effectuer la photosynthèse, dépendent totalement d’un hôte pour leur alimentation hydrique, minérale et carbonée.

Ce processus d’exploitation trophique est régi par un fin dialogue moléculaire entre les deux partenaires impliquant des mécanismes sophistiqués qui permettent au parasite de détecter la présence d’une plante hôte appropriée et de coordonner son cycle de vie avec celle-ci. Les premiers stades du développement sont particulièrement critiques pour la survie du parasite, car une plantule germée qui ne parvient pas à se connecter à un hôte épuisera rapidement ses réserves énergétiques et mourra. Le parasite compense cette situation par des exigences strictes en matière de germination, impliquant d’abord une période de conditionnement, puis la présence d’hormones spécifiques et de composés chimiques exsudés par les racines de l’hôte.

Après avoir détecté ces stimulants de germination, l’orobanche ne développe aucune racine fonctionnelle, comme le feraient des plantes ordinaires ; au lieu de cela, elle développe un organe intrusif et hautement spécialisé l’haustorium, qui pénètre dans la racine de l’hôte, puisant directement dans son système vasculaire. Cette étape fait intervenir un deuxième signal, un facteur d’initiation de l’haustorium, qui entraîne la différenciation de l’extrémité de la radicule du parasite en haustorium qui constitue alors la connexion physique et physiologique de l’interaction parasite-hôte, essentielle pour la translocation des molécules entre les deux partenaires.

A la lumière de ces connaissances, nous verrons quelles approches biotechnologiques ont été développées pour lutter contre ces pathogènes. »

S’inscrire