Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants
0

Recrutement, capter les meilleurs candidats

Avril 2017

Le secteur public emploie la moitié des professionnels du secteur du paysage et des espaces verts. L’enjeu du recrutement est donc majeur pour les collectivités.

Le recrutement dans le secteur du végétal diffère de ce qui est la norme dans les collectivités. « De par leur profil technique, les candidats les plus intéressants regardent peu le site de l’emploi public territorial, le vecteur majeur de diffusion des offres, explique Nathalie Dupuy, en charge de la formation chez Hortis, une association qui regroupe les filières du paysage, des espaces verts et naturels du secteur public. D’autant que ces étudiants n’ont pas de mal à trouver un emploi. D’où un élargissement vers d’autres canaux pour trouver la perle rare. » Les collectivités publient alors leurs recherches dans des magazines spécialisés comme Horticulture & paysage, Matériel & paysage, Paysage actualité ou encore le Lien horticole. « Les lycées agricoles restent un bon vecteur, ajoute Nathalie Dupuy. Sans oublier le bouche à oreille. » Elle pointe la trop faible adéquation entre la formation et les besoins des collectivités, notamment sur la gestion durable des espaces verts. Une meilleure participation des collectivités dans la scolarité permettrait pourtant de disposer d’un vivier de compétences plus adaptées.

Pour en savoir plus :
http://www.emploi-territorial.fr/ et http://lagazettedescommunes.com
Hortis, les responsables d’espaces nature en ville : www.hortis.fr

Source : enquête structure 2016 du Gnis

Taux d’insertion des BTS : 93% au bout de 33 mois
Source : L’Unep 2015, CNFPT et DGER