Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants
0

La biodiversité végétale en ville a son observatoire

Juin 2016

Le 1er Observatoire de la biodiversité végétale en ville* livre une mine d’informations. Il pose un premier jalon dans la connaissance fine de la végétalisation en ville et dans la prise en compte de la biodiversité dans la gestion des espaces verts.

Les enseignements sont nombreux. Jean-Sébastien Savourel, coordinateur de l’Observatoire, membre de l’équipe Villes de France, livre ses réflexions. « La première surprise est sans doute le manque de connaissances des villes sur les jardins privés. Seulement 5 % disposent d’une évaluation. Pourtant 56 % mènent des actions auprès des particuliers pour favoriser la biodiversité animale et végétale. »

 

Des critères réfléchis pour le choix des espèces

Pas de surprise, à l’inverse, concernant la gestion des espaces verts, qui s’avère très professionnalisée. 16 % des communes sont déjà en « zéro phytosanitaires », anticipant ainsi l’entrée en vigueur de la loi Labbé. La prise en compte, pour les choix des espèces, de la résistance aux maladies est largement intégrée. « Nous avons affaire à des professionnels disposant d’une longue expérience de la gestion de la biodiversité végétale. Forcément ils se tournent vers des plantes plus résistantes. » La priorité donnée aux variétés locales ou régionales s’inscrit dans une réflexion durable, favorisant les circuits de proximité. Il se prolonge dans un cas sur trois par des conseils auprès des habitants pour orienter leur choix de gamme, confortant le rôle de prescription des services espaces verts des villes.

 

Observatoire réalisé par « Pacte pour le jardin », CDC Biodiversité, Ecocert et Villes de France. Sur la base des réponses volontaires de 88 communes et 7 établissements publics de coopération intercommunale

 

Labellisation, une pratique en vogue

Refuges LPO, labels EcoJardin ou Ecocert… 39 % des répondants disposent sur leur territoire d’espaces labellisés. Leur surface progresse dans la moitié des cas, souvent avec un objectif chiffré. « Trois communes sur dix ont délibéré sur la politique en matière de biodiversité végétale. Le coefficient de biotope par surface apparaît dans 13 % des documents d’urbanisme, poursuit Jean-Sébastien Savourel. Et cela va encore progresser. » Création de parcs et jardins, végétalisation de parkings, de façades ou de murs… Les villes se mettent au vert.
Cet Observatoire va être pérennisé. Il devrait être mené tous les deux ans, avec, ses promoteurs l’espèrent, un nombre croissant de communes contributrices.

 

Actualités

La Mission parlementaire sur l’aménagement des rythmes scolaires à « Jardins, Jardin »

Françoise Cartron, Sénatrice de Gironde, présentera le rapport de la Mission parlementaire sur l’aménagement des rythmes scolaires, le 3 juin en matinée, lors de l’événement « Jardins, jardin », au Jardin des Tuileries, à Paris. La Mission parlementaire a dressé un bilan, cerné les réussites et évalué les moyens de renforcer l’accompagnement des communes par les services de l’État. Le jardinage devrait y trouver toute sa place. www.jardinsjardin.com

Les jardins familiaux ont rendez-vous au Salon des Maires et des Collectivités locales

La Fédération Nationale des Jardins Familiaux et Collectifs, avec l’appui du Gnis, répond à toutes vos questions sur la conception, la gestion ou l’animation de ces équipements verts au cœur des villes. Du 31 mai au 2 juin 2016. Porte de Versailles, stand C 101, bât. 2.1.