Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants
0

Contribuer à la diffusion de variétés anciennes de légumes

Pour être commercialisée, une variété doit être au préalable enregistrée au Catalogue officiel des espèces et variétés. Malgré des frais réduits, les conditions financières d’inscription des variétés anciennes de légumes restent un obstacle pour certains établissements.

C’est pourquoi, la Section Potagères et florales du Gnis a décidé en 2013 de prendre à sa charge les frais relatifs à l’inscription de variétés dites « sans valeur intrinsèque », principalement destinées aux jardiniers, complétant ainsi le soutien apporté par le Ministère de l’agriculture pour les variétés de conservation.

Cette mesure a d’ores et déjà permis de financer l’inscription de 100 variétés, principalement de tomate, mais également de chou, concombre, courgette, laitue, melon, navet, piment et radis.

Retrouvez toutes ces variétés dans la Base variétale du Gnis

Avec cette décision, l’Interprofession souhaite encourager les entreprises à inscrire des variétés en particulier anciennes et ainsi élargir le choix des jardiniers.