Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants
0

Les enjeux de la production de semences oléagineuses

La pollinisation : Un besoin fort pour la production de semences oléagineuses

L’activité de pollinisation est essentielle pour la production de semences. Par leur présence, les abeilles, bourdons et autres insectes pollinisateurs permettent le transport du pollen sur les fleurs, qui produisent alors une graine. De la qualité de la pollinisation dépend le rendement des cultures et la bonne qualité des semences, particulièrement des semences oléagineuses.

Les agriculteurs-multiplicateurs de semences font souvent appel à des apiculteurs, qui viennent déposer des ruches à proximité des parcelles de multiplication, complétant ainsi la présence des pollinisateurs sauvages. La disponibilité et la qualité des colonies d’abeilles sont donc des enjeux majeurs de la pollinisation des productions. Le respect mutuel et l’écoute des préoccupations de chaque interlocuteur, apiculteurs et agriculteurs-multiplicateurs, sont les composantes clés du succès de cette collaboration, dont les bénéfices seront réciproques pour les deux familles professionnelles et l’environnement.

La France occupe une place centrale dans le commerce des semences d’oléagineux

La France est leader dans la production de semences d’oléagineux, notamment en colza et tournesol. En effet, ces semences servent à approvisionner le marché français, pour lequel près de 1.5 millions d’hectares sont semés en colza, et plus de 600 000 hectares en tournesol. Plusieurs types de variétés sont nécessaires, pour répondre aux diverses conditions de sol et de climat sur tout le territoire français.

Par ailleurs, les opérateurs de la filière semences oléagineuses approvisionnent d’autres pays européens et du monde. Les semences produites en France sont de fait connues pour leur qualité, qui résulte de l’application d’un règlement technique pointu et d’un savoir-faire performant des acteurs de la filière.

Pour assurer la qualité des semences : les zones protégées sont réparties sur tout le territoire français

Lorsqu’une culture de tournesol est conduite pour produire des semences, plusieurs impératifs techniques sont incontournables, dont le plus important est le respect absolu d’une distance d’isolement minimum, par rapport à d’autres plantes ou cultures de tournesol. Cette distance d’isolement assure que le pollen présent sur la culture est bien celui choisi, et non pas celui d’autres plantes qui pourrait altérer la qualité variétale de la semence de tournesol produite.

Les acteurs de la filière ont donc créé des zones protégées au sein desquelles la culture de tournesol semences est prioritaire sur la culture de tournesol de consommation. La première zone a été créée en 1983. Une commission de zone permet de gérer le fonctionnement de la zone protégée.

Liste des zones protégées pour la production de semences de tournesol