Réussir la culture des haricots

Réussir la culture des haricots

haricots

Les différents types de haricots

Haricots verts> Il y a une large gamme de variétés de haricots
qui se distinguent selon leur précocité, leur taille, la couleur de leurs gousses ou de leurs grains et suivant leurs utilisations :

Les haricots à filets : ils ont des gousses vertes, fines et longues, d’une excellente saveur lorsqu’ils sont récoltés jeunes. Ce sont les meilleurs au niveau gustatif, mais ils nécessitent des soins attentifs (arrosages) et des cueillettes régulières (tous les 2 jours) pour conserver toute leur qualité gustative, sinon ils prennent le fil.

Les haricots mangetout : ils peuvent être à gousses vertes ou à gousses jaunes (haricot beurre). Ils restent tendres longtemps car ils ne prennent ni fil, ni parchemin. Ils peuvent ainsi être récoltés à différents stades de maturité, même avancés. Leur saveur est moins fine que les variétés à filets mais leur rendement est sensiblement supérieur. Par ailleurs, ces variétés sont les mieux adaptées à la congélation.

 

Haricots beurreLes haricots « Filets sans fil », « Filet mangetout » ou « Extra fin sans fil » : il s’agit de nouvelles variétés de haricots « mangetout » qui restent fins. Elles sont également destinées à être cueillies jeunes, mais un léger retard de récolte n’entamera ni leur tendresse ni leur finesse.

Les haricots à écosser : ce sont des variétés où l’on consomme uniquement les grains à l’état demi sec (haricots à écosser frais) ou à l’état sec (en hiver). Il existe des variétés très typées comme les « cocos » ou les « flageolets ».

> Les variétés se distinguent également par la taille des plantes

• Les variétés naines : elles ne dépassent pas 60 cm de hauteur et demandent moins de travail à l'installation (pas de tuteurage).

• Les variétés à rames : elles peuvent atteindre 2 à 2,50 m de haut et nécessitent d'être conduites sur des tuteurs (ou rames) autour desquels les tiges s'enroulent. Les récoltes sont plus faciles et le rendement plus important pour une même surface au sol. Par contre, elles sont plus tardives. Comme il s'agit principalement de variétés traditionnelles, elles sont moins résistantes aux maladies.

Il existe aussi des variétés dont la récolte est groupée (la production se ramasse en une seule fois), particulièrement intéressantes pour réaliser des conserves ou pour la congélation.

Sol et exposition

> Les haricots aiment :
• Des températures de 15 à 18°C pour le semis.
• Les apports de fumure à l’automne avec un engrais riche en acide phosphorique et en potasse.
• Les expositions ensoleillées.
• Les arrosages réguliers en période chaude.

> Les haricots n'aiment pas :
• Un sol trop froid au moment des semis.
• Les sols trop acides ou trop calcaires.
• Une fertilisation juste avant la culture.


 Arrosage régulier en période sèche.






Semis et plantation

Les semis peuvent commencer dès le mois d’avril dans les régions précoces (Midi et Sud-Ouest) et se poursuivent jusqu’en août pour des récoltes qui s’échelonneront de juin à octobre. Il faut semer dans un sol suffisamment réchauffé, 15 à 18°C de température au sol. Les premiers rayons du soleil au printemps ne suffisent pas..

> Espacement

 Pour les variétés naines
4-5 cm pour les semis en ligne
40 cm pour les semis en poquets
40 à 50 cm entre les lignes pour les variétés naines
70 à 80 cm pour les variétés à rames
 

 


>
Calendrier de culture

• Haricots nains à filets, mangetout, filets sans fil…

• Haricots à rames à filets, mangetout, filets sans fil…

• Haricots à écosser en grains frais

• Haricots à écosser en grains secs

Conduite de la culture

Il faut prévoir un binage après la levée, puis un second lorsque les plantes atteignent 10-12 cm de hauteur. Ce second binage sera l’occasion de remonter la terre autour des pieds. Ce buttage améliore l’enracinement des plantes et facilite l’entretien des cultures et les arrosages.

Les rames seront mises en place très tôt après la levée. Elles sont plantées profondément de chaque côté d’un rang, croisées par paire et solidement attachées à leur sommet. Il est possible également d’utiliser un grillage à maille large ou un treillis tendu entre deux poteaux.

En période chaude et sèche, la culture apprécie les arrosages. L’eau est apportée au goulot entre les buttes, sans mouiller le feuillage pour éviter le développement des maladies.

Les récoltes seront réalisées régulièrement tous les 2-3 jours pour les variétés à filets. Elles peuvent être plus espacées pour les variétés mangetout, chaque fin de semaine par exemple.

Les ennemis

Les principales maladies du haricot sont l’anthracnose, le virus de la mosaïque et la graisse. Dans tous les cas, il est conseillé de choisir des nouvelles variétés résistant aux maladies, en particulier à l’anthracnose et au virus de la mosaïque. Pour la graisse, il faut détruire immédiatement les pieds malades dès l’apparition des premiers symptômes (taches d’aspect gras sur les feuilles, les tiges ou les gousses).

 

 



Haut de page