Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants
0

Cartographie pour la multiplication des semences potagères et des semences de betteraves sucrières

La cartographie des parcelles de multiplication de semences potagères et de betteraves sucrières est un outil interprofessionnel pour faciliter la gestion des isolements des parcelles de multiplication. Elle permet aux producteurs de semences de positionner leurs parcelles de multiplication, avant implantation, afin de respecter les distances d’isolement indispensables à la pureté variétale.

Base réglementaire des cartographies

La Section Potagères et florales et la Section Betteraves et chicorée industrielle du Gnis ont décidé, par accord interprofessionnel, de rendre obligatoire la cartographie des parcelles de multiplication de semences potagères, betteraves fourragères, choux fourragers et radis fourragers pour la gestion des isolements sur l’ensemble des départements de France métropolitaine.

Le placement des parcelles, une fois accepté par toutes les parties lors des réunions régionales interprofessionnelles de cartographie, deviennent opposables aux tiers, agriculteurs-multiplicateurs ou établissements. Le Gnis est chargé de gérer les éventuelles dérogations, accordées après l’accord de toutes les parties. Le Gnis est également habilité à trancher en cas de litige.

 

Outil de cartographie pour placer et vérifier l’isolement des parcelles

Un nouveau logiciel de cartographie informatisé a été mis en place à partir des récoltes 2014. Il s’agit d’un système partagé de déclaration des cultures pour les semences. Cet outil cartographique centralise et simplifie le placement des parcelles de multiplication pour les établissements et les agriculteurs multiplicateurs.

Les établissements placent les parcelles avec une précision fine sur un fond cartographique et caractérisent chaque parcelle par une fiche de culture correspondante. L’outil contrôle automatiquement le respect des distances d’isolement entre les parcelles, définies par l’Interprofession. Les placements sont validés lors des réunions régionales interprofessionnelles de cartographie regroupant les établissements et les agriculteurs multiplicateurs.