Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants
0

Une réglementation gazon au service de la qualité


2004 : Les mélanges de semences pour « gazon » et pour « enherbement non fourrager » remplacent les mélanges de semences « pour espaces verts »

Le ministère de l’Agriculture a défini en 2004 les mélanges de semences pour gazon, et en parallèle les mélanges pour enherbement non fourrager. La dénomination « mélange de semences pour espaces verts » est alors abolie.

 

Le mot « Gazon » est défini dans le cadre de la réglementation semences :

Le règlement technique français de production des mélanges de semences définit le mot gazon et enherbement non fourrager :

« Gazon » : toute étendue herbacée semée exclusivement de variétés de graminées non fourragères et testées pour un usage sportif ou d’agrément, formant un tapis végétal dense, pérenne, produisant une faible masse de déchets verts et supportant les tontes fréquentes.

« Enherbement non fourrager » : toute étendue herbacée formant un couvert végétal ne nécessitant pas un entretien régulier et non destinée à l’affourragement animal.

(A noter que d’autres types de mélanges de semences à usages agricoles existaient auparavant ou ont été créés en 2004 : il s’agit des mélanges de semences pour prairie, pour couvert à gibier, pour jachère et pour culture intercalaire).

 


Les règles de production de contrôle des mélanges de semences, et de commercialisation : une garantie de transparence pour les acheteurs

Pour les mélanges de semences, les différentes réglementations mises en place ont pour objectifs de garantir :

  • la conformité de la composition du mélange en espèces et variétés avec les informations données par le fabriquant ;
  • la germination et la pureté des semences de chacun des constituants du mélange ;
  • la qualité gazon des variétés utilisées pour « les mélanges de semences pour gazon ».

 


Un étiquetage officiel informatif

Les règles de commercialisation imposent que les semences étiquetées «mélange de semences pour gazon» soient composées «de variétés de graminées dont les semences ne sont pas destinées à être utilisées en tant que plantes fourragères, qui ont été inscrites pour un usage sportif ou d’agrément soit au Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France, soit au Catalogue officiel d’un autre Etat membre» (arrêté de commercialisation du 23 août 2004, parution au JO du 4 septembre 2004).

Les mélanges de semences pour enherbement non fourrager ne garantissent pas cette qualité gazon des variétés incorporées.

Les contrôles sont matérialisés par l’apposition d’une étiquette officielle de couleur verte portant les mentions « Mélange de semences pour…».

Les noms des espèces et des variétés et leurs pourcentages en poids dans le mélange sont obligatoirement mentionnés sur l’étiquette officielle ou sur l’emballage.