Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants
0

Semences en région Centre : innover pour les protéines végétales « made in France »

30 janvier 2017

Le secteur français des semences est une filière d’excellence qui va de la création variétale à la mise en marché des semences en passant par leur multiplication par les agriculteurs-multiplicateurs. Avec un chiffre d’affaires de 3.3 milliards d’€ en 2015-2016 et une balance commerciale excédentaire de 904 millions d’€, la France demeure le premier producteur européen et le premier exportateur mondial de semences d’espèces agricoles.

La région Centre du Gnis couvre la région Centre-Val de Loire et l’Ile de France hormis le département de Seine et Marne. 63487 ha y sont consacrés à la multiplication de semences très diverses par 2555 agriculteurs-multiplicateurs, ce qui représente 17 % des surfaces nationales. Les principales espèces sont les céréales à paille (61% des surfaces régionales avec près de 40 000 ha), puis viennent les légumineuses fourragères (luzerne, vesce,…) avec plus de 8000 ha, soit le tiers des surfaces nationales. A noter : la production de semences de légumes secs dont la région est spécialiste (45 % des surfaces nationales), de betteraves et de potagères fines, cultures hautement spécialisées.

La région est aussi un pôle de production et de recherche en semences fourragères. La conférence de presse qui s’est tenue à Villampuy (28, en Beauce) dans le centre de recherche en fourragères de la société RAGT a bien montré tout le patient travail d’observation et de sélection de ces espèces végétales dans le but d’améliorer les protéines vertes « made in France » qui vont nourrir les animaux. Il faut une douzaine d’années pour créer une variété de ray-grass, principale espèce constituant les prairies !

La production de semences de toute une panoplie d’espèces est un excellent moyen de diversifier les cultures de la région. C’est un moyen qui allie efficacité écologique et économique pour les agriculteurs et qui contribue indirectement à l’économie locale, à l’emploi et au maintien du tissu rural.

 

Quelques repères

La France est le premier producteur européen de semences d’espèces agricoles
Chiffre d’affaires 2015-2016 Secteur semences français : 3.3 milliards d’euros
Balance commerciale : excédent de 901 millions d’€

Gnis région Centre (couvrant le Centre-Val de Loire et l’Ile de France, sauf la Seine et Marne)
27 centres de recherche en amélioration des plantes
38 usines de production par 34 entreprises
2 555 agriculteurs-multiplicateurs
63 487ha en multiplication de semences (17 % des surfaces françaises)

 

Contacts :

Xavier Martin
Délégué Régional Centre
02 38 71 90 93 / 06 69 91 65 96
xavier.martin@gnis.fr

Delphine Guey
Responsable des Affaires publiques et presse
01 42 33 88 27 / 06 08 28 49 12
delphine.guey@gnis.fr