Groupement National Interprofessionnel|des Semences et plants
0

Le Sud-Ouest, première région française de multiplication de semences et première région française exportatrice

30 janvier 2018

Lors de la conférence de presse régionale du mardi 30 janvier, Gérard Crouau - Délégué régional Gnis Sud-Ouest et Guillaume Petit-Blanc - Chargé de communication régionale - ont présenté les chiffres locaux de la campagne 2016/2017.

Riche d’un terroir aux conditions pédoclimatiques exceptionnelles, de centres de recherche créateurs d’innovation, d’une diversité d’espèces et de productions à haute valeur ajoutée, la région Sud-Ouest possède tous les atouts pour se placer en haut du podium de la multiplication de semences et de l’exportation.

Près de 100 000 hectares de surfaces de production de semences

La grande diversité d’espèces, avec notamment, le maïs, le tournesol, le colza, les betteraves porte graines, le blé dur, les potagères, etc., et des productions à haute valeur ajoutée sur près de 100 000 hectares de surfaces de production de semences, soit 24 % des surfaces nationales en multiplication de semences, place le Sud-Ouest comme la première région de production française. D’autre part, plus de la moitié des exportations françaises de semences (1 616 millions d’euros) provient de la région Sud-Ouest.

 Total 383 875 91 941 24% 19 116 5 307 28%
Récolte Surface semences (ha) Nombre de multiplicateurs
France Sud-Ouest % France Sud-Ouest %
Betteraves
Chicorée
6 632 4 217 64% 1 062 793 75%
Céréales à paille 147 765 15 530 11% 6 624 991 15%
Fourragères et Gazon 54 967 10 378 19% 4 711 1 079 23%
Lin et Chanvre 22 182 43 0% 1 420 6 0%
Maïs et Sorgho 59 932 36 325 61% 3 933 2 340 59%
Oléagineux 33 775 18 692 55% 3 451 1 880 54%
Plants de pommes de terre 21 131 0% 775 0%
Potagères et florales 24 839 5 758 23% 2 545 650 26%
Protéagineux 12 652 998 8% 1 015 87 9%

Les semences créatrices d’emploi avec une recherche très active

Le savoir-faire allié aux investissements dans des outils modernes permet cette performance avec tous ses avantages : maintien d’exploitations de petites et moyennes surfaces, contribution au développement de l’économie locale et de l’emploi. Plus de 4 450 emplois sont ainsi générés par cette filière dynamique en Nouvelle Aquitaine et Occitanie.

Avec 21 centres de recherche et de création variétale, la région investit pour l’avenir. En particulier, Toulouse abrite la « Sun Valley », pôle de recherche mondial sur le tournesol. Le programme Sunrise, développé grâce aux investissements d’avenir, implique 16 unités de recherche, des partenaires publics et privés et 80 scientifiques. Les travaux feront avancer l’adaptation du tournesol au changement climatique, la maîtrise du complexe parasitaire de la plante et la connaissance des interactions variété/milieu/conduite de la culture.

Le plan de filière semences et plants vers une transition agro-écologique

Dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA), le plan de filière a été remis au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation le 15 décembre dernier.

Il comporte 30 engagements structurés autour de 3 axes :

  • mieux répondre aux attentes des citoyens, des consommateurs et des clients ;
  • innover pour accompagner les filières en transition agro-écologique ;
  • protéger, enrichir et diffuser la biodiversité.

Dès 2018, un comité « enjeux sociétaux » sera mis en place dans le but d’ouvrir un dialogue structuré permanent avec l’ensemble des organisations, y compris les associations de consommateurs et les ONG, afin de mieux intégrer leurs préoccupations dans les processus mis en œuvre dans la filière semences. Dans les années à venir, un rendez-vous annuel permettra de faire systématiquement et en toute transparence le point sur la mise en œuvre des engagements pris.

Pour François Desprez, Président du Gnis, cette mise en œuvre transparente permettra de poursuivre le développement de l’ensemble des acteurs de la filière en France et à l’International en assumant pleinement la responsabilité sociale et environnementale que l’on est en droit d’attendre d’un secteur si essentiel à la satisfaction des besoins les plus fondamentaux de l’homme.

 

Quelques repères

La France est le premier producteur européen et le premier exportateur mondial de semences d’espèces agricoles

  • Chiffre d’affaires 2016-2017 Secteur semences et plants : 3,3 milliards d’euros.
  • Balance commerciale : excédent de 960 millions d’€

Gnis région Sud-Ouest (couvrant les départements de Nouvelle Aquitaine jusqu’à Bordeaux et l’Occitanie)

  • 21 centres de recherche en amélioration des plantes
  • 71 entreprises de production
  • 5 289 agriculteurs-multiplicateurs
  • 91 941 ha en multiplication de semences (24 % des surfaces françaises)
  • 50 % des productions de la région sont exportées (en valeur)

Contacts :

Gérard Crouau
Délégué Régional Sud-Ouest
05 61 26 72 72 – 06 69 03 66 20
gerard.crouau@gnis.fr

Rosine Depoix
Chargée de mission médias
01 42 33 88 29 – 06 66 46 74 70
rosine.depoix@gnis.fr